Générations Santé

Philippe

cardio-gériatre,
 Clinique du Millénaire

Quel est votre parcours ?

J’ai exercé la médecine pendant plusieurs années à la clinique du Pic Saint Loup en SSR. dans une clinique de soins de suite et de réadaptation. J’y ai découvert la gériatrie.

Le côté transversal de cette discipline avec la prise en charge globale et non systémique du patient m’est apparu particulièrement intéressant.

En 2019, j’ai entendu parler d’un projet de cardio-gériatrie à la clinique du Millénaire, au sein du service de cardiologie.

Cette activité débutante était intégrée dans le service de cardiologie de la Clinique.

J’ai souhaité y participer car cela semblait associer ce que je recherchais : un nouveau projet associant un travail multidisciplinaire avec la prise en charge des patients en décompensation de pathologie complexe centré sur la problématique cardiaque.

J’ai donc intégré l’établissement en juillet 2023, le début a été marqué par les différentes vagues de patient atteint de pneumopathie COVID. Nous avons participé à leur prise en en charge de manière concomitante au développement de notre activé de cardio gériatrie.

Maintenant que les périodes les plus sombres de cette pandémie appartiennent, je l’espère, au passé, nous pouvons pleinement nous consacrer au projet initial.

Comment définir votre métier ?

Nous prenons en charge des patients hospitalisés, le plus fréquemment en état de décompensation cardiaque. Chez les patients âgés, la dysfonction d’un organe vital entraîne fréquemment la dysfonction des autres.

Nous devons nous attacher à trouver des facteurs déclenchants et les thérapeutiques les plus adaptés pendant l’hospitalisation.

Nous en réalisons enfin la synthèse à la sortie en vue d’établir un projet médical. C’est une approche multidisciplinaire, que ce soit avec nos confrères cliniciens, les radiologues et les biologistes avec une grande variété dans les prises en charge

 Qu’aimez-vous le plus dans votre métier ?

Sans aucune hésitation le travail en équipe, que ce soit avec nos confrères mais aussi l’ensemble des équipes : les infirmières, les cadres, les aides-soignants, les brancardiers, les secrétaires, l’équipe administrative et de direction.

Il s’agit clairement d’une chaîne de compétence, il suffit d’une rupture dans un maillon pour que le défaut fonctionnement soit global.

Pourquoi travaillez-vous à la clinique du millénaire ?

C’est un établissement de référence au niveau de la prise en charge des patients en cardiologie, à même de pouvoir prendre en charge les patients parmi les plus complexes.

Décrivez-nous l’un de vos meilleurs moments.

Ce n’est pas forcément le meilleur moment, mais un moment marquant.

Nous avons pris en charge une patiente de 97 ans atteinte d’une pneumopathie COVID.

Elle s’est battue pendant plusieurs jours alors que la détresse respiratoire était particulièrement difficile à supporter malgré l’apport d’oxygène à très haut débit. Le pronostic particulièrement sombre et réservé.

L’évolution a finalement été favorable après plusieurs jours de prise en charge intensive.

Sa combativité et son courage sont restés pour tous ceux qui l’ont côtoyée pendant son hospitalisation une leçon de vie.

OC SANTE pour vous c’est…?

Un groupe et plus particulièrement un établissement où je vais travailler chaque matin avec plaisir.

Les autres portraits

Fanny

secrétaire polyvalente, Clinique du Millénaire

Isabelle

sage-femme de coordination, Clinique Clémentville